Sécuriser sa piscine à coque polyester : les différents dispositifs

by admin
on 13 mai 2019

Avoir une piscine est un réel plaisir. Lorsque les beaux jours arrivent, on aime se retrouver autour de cet espace convivial et chaleureux. Mais pour profiter en toute sécurité, cet espace a également besoin d’être sécurisé notamment lors de la présence de jeunes enfants. Depuis décembre 2003, la loi prévoit donc que pour toutes les piscines à usage familial ou collectif, tout propriétaire de piscine enterrée ou semi enterrée a l’obligation de sécuriser sa piscine, c’est-à-dire d’empêcher physiquement l’accès au bassin aux adultes et aux jeunes enfants. 4 dispositifs sont homologués par le législateur pour sécuriser votre bassin.

Barrières de protection : le dispositif le plus pratique

Le premier dispositif et certainement le plus connu est l’ajout de barrières de protection autour de sa piscine à coque polyester. Les barrières de protection ont l’avantage d’empêcher l’accès au pourtour de la piscine, ce qui est idéal pour les enfants en bas âge. Pour être conforme à la Norme NF P90-306 relative aux éléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif, la barrière de protection doit avoir une hauteur minimale de 1m10 et doit être constituée de matériaux non blessants. Le but étant d’interdire l’accès au bassin aux enfants de moins de 5 ans sans risque de se blesser. Il est important de rappeler qu’une haie ne peut être considérée comme une barrière. Dispositif sécurisant et sans contrainte ce système n’a pas besoin d’être enlevé à chaque baignade d’où son côté pratique. Il suffit simplement de penser à bien refermer la barrière après utilisation.  Pour garder un maximum d’efficacité lors de l’installation, il est recommandé d’installer sa barrière à au moins 1m du plan d’eau mais à ne pas l’installer trop loin pour ne pas perdre en efficacité.

Il existe différents types de barrières :

  • La barrière fixe : elle est scellée dans le sol et ne peut pas être démontée.
  • La barrière amovible : barrière démontable que l’on peut installer temporairement lors de la présence d’enfants.
  • La barrière escamotable : barrière qui peut se coucher sur le sol ou en dessous de façon manuelle ou automatique. Dans ce cas il faut prévoir des travaux pour l’installation car il s’agit de barrières sur-mesure et qui nécessitent une plage de piscine adéquate.

Dispositif peu onéreux, beaucoup de modèles différents sont disponibles, ce qui vous permet d’aménager votre jardin selon vos envies.

Alarme de sécurité : le système peu encombrant

Vous pouvez également sécuriser votre piscine à coque polyester à l’aide d’alarmes de sécurité. Il existe deux types d’alarmes. Tout d’abord les alarmes immergées, elles peuvent être utilisées seules ou venir en complément d’un autre dispositif comme une couverture de piscine par exemple. Ces alarmes sont capables de détecter la chute dans l’eau d’un enfant d’au moins 6 kg et émettent un bruit en cas de chute dans l’eau de la piscine. L’alarme immergée se réactive automatiquement après chaque baignade. Pour être conforme, elle doit être homologuée selon la norme NF P90-307. Les alarmes immergées sont également faciles à installer, discrètes et peu encombrantes.

Le deuxième type d’alarme est l’alarme de périmètre. Cette dernière se déclenche dès qu’une personne entre dans le périmètre délimité par des bornes installées autour de la piscine. Contrairement aux alarmes immergées, celle-ci donne le temps de réagir afin d’éviter toute chute potentielle. Son installation nécessite de creuser dans le sol et pour s’assurer de l’efficacité du dispositif, il est préférable de faire poser l’alarme de périmètre par un professionnel. L’alarme de périmètre est également étudiée pour ne pas se déclencher lors de la mise en marche des robots. Dans un cas comme dans l’autre, l’alarme de protection est un dispositif de sécurité peu coûteux et peu encombrant.

Couverture de piscine : le dispositif le plus répandu

Dispositif anti-noyade qui connaît le plus de succès, les couvertures de piscine peuvent se présenter sous la forme de volet roulant de sécurité rigide ou bien de bâche souple. Très employé car très simple d’utilisation et d’entretien, les couvertures de piscine peuvent supporter un poids allant jusqu’à 100 kg. En plus de son côté sécuritaire, la couverture de piscine permet de garder une eau propre et d’éviter l’évaporation en bloquant le contact de l’eau et de l’air. Ceci permet de maintenir la température de l’eau de la piscine plus longtemps. Pour être conforme, la couverture de piscine doit être homologuée par la norme NF P90-308. Ce dispositif peut être fastidieux à mettre en place car il nécessite de dérouler la bâche à chaque utilisation. Cependant, certains systèmes permettent d’enrouler la couverture sans effort.

Abri de piscine : la solution haut de gamme

L’abri de piscine est certainement la version la plus aboutie en termes de protection de piscine. Recouvrant entièrement la piscine, l’abri de piscine permet de profiter de sa piscine à coque polyester par tous les temps (sauf dans le cas d’un abri extra plat). En plus de son coté sécuritaire, l’abri de piscine permet d’avoir une eau toujours propre et d’avoir une température d’eau plus élevée. L’abri de piscine doit être conforme à la norme NF P30-309 et résister à un vent de plus de 100km/h et à un poids de 45 kg. Il existe également un label ProAbris pour garantir un vrai respect des charges. Personnalisable en matière de hauteur, de couleur et de forme, il existe différents modèles : amovibles, coulissants, … A noter, pour les abris haut (aux alentours de 1m80), il est important de penser à faire une déclaration à la mairie.

 

 

Please share the article

    
    

admin wrote this article on 13 mai 2019 and published it in and non classé.